Le shampooing Colorista Fader de L’Oréal : un flop

L’univers des licornes arc-en-ciel est toujours d’actualité chez moi et par conséquent, je vais vous parler d’un produit promettant d’accélérer le retour à une teinte naturelle du cheveu après avoir expérimenté des colorations de type Colorista. Ce produit fait lui-même partie de la gamme puisqu’il s’agit du shampooing Colorista Fader de L’Oréal. Petit rappel des faits. Il y a un an, sur une base blonde cendrée aux racines et platine aux pointes, je suis passée entre les mains d’un coiffeur pour devenir une licorne rose. Par la suite, j’ai moi-même fait mumuse avec des colorations semi-permanentes dont celles de L’Oréal : les Colorista Washout. J’ai testé le #DirtyPinkHair, le #BurgundyHair, le #PurpleHair et jusque là, j’en étais ravie. Je vous ai recommandé à chaque fois les produits et si vous voulez voir le résultat, je vous invite à cliquer sur les noms des teintes.

 

blog beauté L'Oréal shampooing Colorista Fader avis

 

La mauvaise expérience du Colorista Washout #BlueHair de L’Oréal

 

Et puis, une idée saugrenue m’est passée dans la tête, celle d’essayer le #BlueHair malgré tous les avis négatifs laissés par les utilisatrices sur le site de la marque. Je ne sais pas pourquoi je me suis dit que mes cheveux à moi ne deviendraient pas verts et que si la marque promettait un estompage en 5 à 10 shampooings, j’allais la croire. Oups, grave erreur. Si vous avez un peu suivi mes aventures, j’ai fait cette couleur mi-mai, je vous ai fait un brief mi juin et début septembre, alors que j’allais partir en vacances mes cheveux étaient toujours turquoise clair. Au début, je prenais soin de mes cheveux comme à chaque coloration en les protégeant bien lors de mes virées à la plage et finalement, ce qui a permis le plus de faire dégorger la couleur n’est ni plus, ni moins, ce qui est déconseillé, les bains de mer prolongé. Malgré ça, je suis partie à Paris avec un blond verdâtre et mon mari avait espoir que si j’arrêtais les expériences, le pigment allait finir par partir… Lol

 

blog beauté L'Oréal shampooing Colorista Fader avis

 

La tentative de retour à mon blond avec le shampooing Colorista Fader de L’Oréal

 

AQUA / WATER ● SODIUM LAURETH SULFATE ● CITRIC ACID ● COCAMIDOPROPYL BETAINE ● SODIUM HYDROXIDE ● SODIUM CHLORIDE ● NIACINAMIDE ● COCAMIDE MIPA ● TOCOPHERYL ACETATE ● SODIUM BENZOATE ● SODIUM ACETATE ● SALICYLIC ACID ● POLYQUATERNIUM-10 ● LIMONENE ● PANTHENOL ● LINALOOL ● 2-OLEAMIDO-1,3-OCTADECANEDIOL ● ISOPROPYL ALCOHOL ● HEXYLENE GLYCOL ● HEXYL CINNAMAL ● PARFUM / FRAGRANCE ● (FIL C194972/1).

 

Une fois à Paris, une autre idée saugrenue m’est passée par la tête, celle d’acheter le shampooing Colorista Fader de L’Oréal. Il s’agit d’un shampooing de la marque et de la gamme en question permettant, sur le papier, d’accélérer le retour à la couleur initiale. Je précise sur le papier car, là encore, les avis des utilisatrices étaient sans appel. Inutile et corrosif. Même pas peur. J’ai déboursé presque 9 €uros et sachant pertinemment que ça allait être la cata. Je ne sais pas pourquoi, de temps en temps, je n’ai pas la lumière à tous les étages, ou plutôt je suis comme Saint Thomas. C’est ça en fait… Je ne crois que ce que je vois.

 

blog beauté L'Oréal shampooing Colorista Fader avis

blog beauté L'Oréal shampooing Colorista Fader avis

 

Je m’attendais à un produit hyper agressif, pour lequel il fallait porter des gants et avec une odeur qui vous brûle les yeux et j’avoue que j’ai été agréablement surprise. Il s’agit d’un gel transparent qui mousse beaucoup et dont l’odeur, même si je n’en ferais pas mon prochain parfum, n’est pas si désagréable que ça. L’application est super simple. Il suffit de répartir le shampooing sur sa tignasse, de laisser agir 5 minutes puis de masser les cheveux pour faire dégorger la couleur. Un jeu d’enfants. Ensuite, on rince, et là, j’ai compris tout de suite la connerie. Déjà, pas une once de couleur ne s’est échappée de mes cheveux mais surtout j’ai senti immédiatement que j’avais flingué mes cheveux. Ils avaient une texture rêche abominable qui s’est confirmée lors du séchage. Si vous êtes déjà passé par des décolorations ratées, vous connaissez cette sensation de cheveux chewing-gum qui sont presque devenus élastiques tant leur nature a été abîmée. Là, c’était pareil. Le lendemain matin, ma chère belle-maman qui ne m’avait pas encore vue depuis mon shampooing m’a demandé ce que j’avais fait à me cheveux car je ressemblais à un balai à chiottes. Je trouve que ça résume tout.

 

blog beauté L'Oréal shampooing Colorista Fader avis

blog beauté L'Oréal shampooing Colorista Fader avis

 

Flingués pour flingués, j’ai quand même continué régulièrement les shampooings avec ce Colorista Fader (testeuse de l’extrême) et je crois qu’au final, j’ai du faire 7 shampooings avec. Moralité, des cheveux en berne avec des pointes totalement mortes et une couleur verdâtre incrustée dans le cheveu. En gros, ce produit ne sert qu’à te bousiller un peu plus les cheveux et n’a aucun effet sur la dépigmentation du cheveu. La photo que j’ai mise au dessus a été prise à mon retour, mi-octobre soit 5 mois après l’application du Colorista Washout #BlueHair et une cure de shampooing miracle. J’ai beaucoup hésité à aller chez le coiffeur qu m’aurait proposé la seule solution, couper. Et puis niqués pour niqués, je me suis dit que j’allais continuer à jouer à la licorne car turquoise bleutée pendant tout ce temps, ça m’a déprimé. J’ai dégainé mon Colorista #PurpleHair et me revoilà présentable. J’ai coupé le  pointes et j’enchaîne les bains d’huile pour réhydrater un peu tout ça et je suis très contente de ma nouvelle tête pour le moment même s’il m’est du coup impossible de revenir à ma couleur préférée, le rose.

 

 

 

blog beauté L'Oréal shampooing Colorista Fader avis

 

Par de surprise si je vous déconseille totalement ce shampooing Colorista Fader qui non seulement n’est absolument pas efficace mais qui en plus abîme les cheveux comme une décoloration. J’aime beaucoup les produits L’Oréal en règle générale et je ne comprends pas comment ils peuvent continuer à commercialiser ce type de produit, (comme le #Bluehair), avec tous les retours négatifs auxquels ils sont confrontés. Si vous voulez voir mes expérimentations, je vous invite à me retrouver sur Instagram où je poste régulièrement mes changements capillaires.

 

blog beauté partage Pinterest
blog beauté L'Oréal shampooing Colorista Fader avis

Suivre:

4 Commentaires

  1. 26 novembre 2018 / 12:42

    Coucou !
    Tu as joué ton rôle de testeuse à fond !! Je n’ai jamais essayé ces couleurs mais le violet te va super bien !
    En ce moment j’ai envie de repasser au rouge ! J’adore cette couleur, elle me va bien mais je me retiens encore car c’est de l’entretien…
    Bisous !

    • 26 novembre 2018 / 23:11

      Ah ah, quand je teste, je ne plaisante pas. Heureusement que je ne tiens pas trop à mes cheveux ^^. C’est gentil, j’aime bien aussi le violet sur moi même si le rose garde ma préférence car le violet fonce quand même ma base et donc ma carnation. Le rouge, c’est une superbe couleur qui serait hideuse sur moi mais tellement jolie sur des brunes. Gros bisous.

  2. 25 novembre 2018 / 19:43

    Hello !

    Aie ! C’est vrai que si le produit bousille encore plus les cheveux qu’une décoloration c’est quand même moyen …
    En revanche, le violet sur toi c’est une tuerie !!!!

    Passe une belle soirée =)

    • 26 novembre 2018 / 23:06

      Coucou. On est bien d’accord. Ce produit est une vaste blague. En un shampooing, tes cheveux deviennent de l’élastique et même encore maintenant, malgré tous les soins, ils éclatent littéralement au brossage. J’adore aussi le violet. Il commence à s’effacer doucement mais heureusement, il m’en reste en stock. ^^ Des bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *