Pinterest

Je glisse sur la vague du lissage brésilien

On n’est jamais content de ce qu’on a. Combien de fois avons-nous tous entendu cette phrase, en particulier chez le coiffeur. Car s’il y a bien un domaine où la satisfaction n’a pas de place, c’est dans un salon feutré, entre les doigts experts d’un spécialiste du cheveux. Je ne déroge pas à la règle. Enfant, j’avais mes cheveux idéaux. Platine, souples et très raides. Et puis, la puberté est passée par là et je suis maintenant blond foncé mais surtout dotée d’une crinière de lionne. J’ai les cheveux légèrement ondulés mais très très épais ce qui les rend difficiles à gérer. Je sais que beaucoup d’entre vous et de mes amies se plaignent de leur cheveux fins et sans volume et moi, je supplie le coiffeur de désépaissir et dégrader ma masse de cheveux au maximum. Il finit généralement par un brushing à la brosse ou au lisseur et je me retrouve alors avec mes cheveux idéaux… pendant trois jours car au shampoing suivant. Adieu veaux, vaches, cochons…

 

Il y a deux ans, j’ai donc décidé de tester le lissage brésilien. Cela faisait plusieurs années que j’en avais envie mais les prix étaient purement rédhibitoires. Avec la démocratisation de cette procédure, les lissages sont devenus plus accessibles mais aussi moins pénibles car ils duraient à l’époque des heures et nécessitaient de nombreuses manipulations.
 
 
blog beauté cheveux lissage brésilien test avis
 
 
Parmi tous les lissages existants, j’ai choisi le brésilien, bien moins agressif que le lissage japonais ou encore coréen. Il consiste à appliquer un masque de kératine, substance naturellement présente dans le cheveu et ensuite de travailler ce dernier à l’aide d’un lisseur pour lui donner la forme souhaitée. Il existe un grand débat sur le lissage brésilien et son impact sur les cheveux, certains le considérant comme un soin comblant les manques de kératine du cheveu, d’autres soulignant que, lui aussi, modifie la structure naturelle du cheveu et est par conséquent néfaste. Personnellement, je n’ai jamais eu d’aussi beaux cheveux que lorsqu’ils étaient lissés et je suis devenue archi fan de cette technique.
 
 
De nombreux salons pratiquent le lissage brésilien mais il faut savoir que de nombreux salons utilisent des produits dangereux ce qui leur permet de proposer des tarifs défiants toutes concurrences. J’ai envie de vous conseiller de demander à la coiffeuse de regarder la composition du produit avant de faire quoi que ce soit, par mesure de prudence. Personnellement, je me suis toujours rendue au Centre de lissage et d’extensions Provost, situé dans le 8°, à Paris et, non seulement, l’accueil est charmant mais en plus, le résultat est extraordinaire. En à peine deux heures, José procède à la pose du produit puis le travaille au lisseur afin de donner la forme à la coiffure. Il est ensuite nécessaire de garder cette préparation au moins 48h pour optimiser le résultat. Pour faire simple, c’est comme si, une sorte de moule de votre coiffure était créé, moule devant disparaître au prochain shampoing. Évidemment, prévoyez un parapluie au cas où, car la moindre goutte d’eau peut abîmer votre lissage. La première fois, je m’attendais à avoir des cheveux immondes mais en réalité, il est tout à fait possible de vivre et sortir normalement avec le masque sur les cheveux qui se voit assez peu. Si nécessaire, si les cheveux sont mouillés ou bien après la nuit, il est possible de relisser soi -même les petits défauts qui sont apparus jusqu’au shampoing.
 
 
Si vous avez lu mon article sur les shampoings et les soins Organix, vous savez qu’il faut, par la suite, entretenir son lissage avec des produits spécifiques, des produits ne contenant pas de sulfates et autres dérivés. Personnellement, j’avais découvert cette marque qui était juste parfaite pour cet emploi, la préférant largement à des soins professionnels hors de prix et pas nécessairement agréables à utiliser. Après les shampoings, la grosse mission consistait à se démêler les cheveux car étonnamment, le lavage les emmêlait et le produit de lissage, je suppose, les rendait plus indomptables. Une fois cette mission réalisée, ce n’était que du bonheur. Il est recommandé de sécher ses cheveux au sèche-cheveux car la chaleur de ce dernier va réactiver le lissage. C’est ce que je faisais et en à peine cinq minutes, j’avais des cheveux incroyables. Sérieusement, cinq minutes. Pas besoin de brosse, de lisseur ou de quoi que ce soit. Magique ! Non seulement, ils se repositionnaient exactement comme ils le devaient mais surtout ils étaient d’une douceur et d’une brillance de folie. Je lis souvent que le lissage brésilien discipline les cheveux plus qu’il ne les lisse mais je pense que cela dépend de la nature du cheveu d’origine. Les cheveux frisés n’y verront sans doute pas grand intérêt mais avec mes cheveux ondulés, j’avais des cheveux raides comme des baguettes avec un mouvement sur les pointes. Rien que de vous en parler j’ai envie de repasser par la case lissage.
 
 

blog beauté organix shampooing conditionneur serum brazilian keratin therapy coconut milk argan oil of morocco avis

 

Car j’ai arrêté de pratiquer le lissage brésilien non pas par désintérêt de la technique mais parce qu’il est beaucoup plus difficile d’en faire réaliser un ici qu’à Paris et surtout de le conserver car le principal ennemi de la kératine est le sel, que cela soit sous sa forme de sulfate dans les produits capillaires que sous sa forme naturelle, dans la mer. Par conséquent, un lissage brésilien étant censé durer environ quatre mois, j’ai réussi les deux fois à le faire tenir mais je sais que cela reste compliqué à long terme dans des pays comme ici.

 

D’où la vraie question. Doit on faire son lissage avant les vacances pour ne pas à avoir à s’occuper de ses cheveux pendant la durée du séjour et être toujours au top ou après, pour réparer les cheveux grâce à la kératine ? J’ai posé cette question à mon coiffeur et il m’a répondu que cela dépendait de ce qu’on recherchait. La majorité d’entre nous rêve de cheveux disciplinés à la plage et cela ne pose aucun problème. Il faut juste savoir que le lissage durera moins longtemps que si les cheveux ne sont pas exposés aux éléments.

 

L’autre question existentielle peut concerner une couleur ou un balayage. Évidemment, il ne faut surtout pas envisager de faire les deux en même temps et certains vous diront même qu’il faut choisir. En réalité, il est tout à fait possible de réaliser sa coloration puis un lissage brésilien. Personnellement, selon les recommandations du coiffeur, j’ai attendu une semaine entre chaque et le lissage a ainsi permis de réparer les méfaits de mon balayage.

 

Malheureusement, je n’ai pas de photos pour étayer mon propos. Comme vous le savez, je n’aime pas être photographiée et par conséquent, avant le blog, je ne m’amusais pas à me tirer le portrait. C’est vraiment dommage car le résultat était impressionnant. J’ai quand même retrouvé une photo prise à Paris, après mon premier aller / retour aux Antilles. Mon lissage devait avoir un peu plus de deux mois et avait déjà subi la baignade presque quotidienne et je le trouve encore très présentable. Croyez-moi, on est très loin de ma crinière ondulée et je ne peux que recommander ce procédé magique. Par contre, la magie a un coût qui dépend de la longueur de la chevelure. Me concernant, mes cheveux étant considérés comme mi-longs et je pense que j’ai du dépenser dans les 250 €uros mais l’investissement en vaut vraiment le coup. Pour finir, je voulais vous mettre en garde sur certains produits. Il existe des kits de lissage à faire chez soi. Je pense entre autre au Kit Cheveux Soin Lissage de Franck Provost qui s’achète en grandes surfaces. J’ai testé sa version pour cheveux ondulés et la chance a été de mon côté cette fois-ci. Je suis du genre kamikaze et je teste rarement les produits avant de les appliquer. Pour une fois dans ma vie, comme le conseille le mode d’emploi, j’ai appliqué le produit sur une seule mèche, sous la nuque afin de juger de la sensibilisation entraînée par le produit. Et bien, ce n’est pas compliqué, cette mèche est devenue de la paille et le produit a fini à la poubelle. Cela m’a étonnée que ce soit si catastrophique d’autant que j’aime beaucoup les produits Provost et bien, les avis sur internet allaient souvent dans mon sens, alors, fuyez !

6 Commentaires

  1. 16 juillet 2015 / 15:11

    Il y a deux ans j'ai fais un lissage brésilien chez le coiffeur et je dois dire que ce lissage à completement changé la texture de mes cheveux ((ils sont beaucoup plus doux)
    Très bonne revue 🙂

    • 16 juillet 2015 / 20:08

      Coucou et merci beaucoup ! Les lissages quand ils sont bien fait n'apporte que du positif aux cheveux mais il faut avoir confiance dans le professionnel car, malheureusement, il existe encore trop d'abus. Belle soirée !

  2. 8 juillet 2015 / 04:52

    Bonjour Julie.
    C'est marrant, j'ai écrit hier une revue sur un kit de lissage brésilien à domicile (pas un kit de la marque dont tu parles).
    Je n'ai pas encore osé investir autant d'argent dans un lissage chez un coiffeur ; je ne suis même pas sure d'en trouver un qui pratique les lissages ici.
    Bon retour sur ton île!

    • 8 juillet 2015 / 12:20

      Coucou Esthelle, Pour les lissages chez le coiffeur, je pense que tu dois en avoir un près de chez toi mais le problème est de savoir s'il est bon et quels produits il utilise. Il y a tellement d'arnaque avec ce procédé. C'est une vraie somme d'argent à investir et je pense que tout dépend des cheveux et surtout du temps qu'on passe à en faire quelque chose. Même en passant une heure après chaque shampoing à les discipliner, je n'ai jamais obtenu un tel résultat. Alors, pour les cheveux épais et ondulés, le gain de temps et d’énergie vaut la dépense ! :)) #je suisunefeignasse. Bisous et belle journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

July In The Sky, le boudoir d'une parisienne exilée

Suite à votre inscription à la newsletter, vous recevrez un mail de confirmation. Tous les dimanches, vous trouverez dans votre boîte mail, les dernières revues beauté et photographie, des bons plans shopping et de nouveaux freebies et des conseils pour bien débuter un blog.

Le blog July In The Sky recueille vos données afin de traiter votre de demande. Les données requises sont nécessaires pour le suivi de votre demande. Conformément à la loi Informatique et libertés, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression de vos données. Vous pouvez également vous opposer, pour un motif légitime, à l’utilisation de vos données. Vous seul pouvez exercer ces droits sur vos propres données. Pour en savoir plus, merci de consultez la rubrique Gestion des données personnelles des mentions légales.