Pinterest

Ces brulants objets de désir… Du maquillage à l’objet de collection

Hier matin, en me levant, j’ai vu que Sephora proposait enfin toutes les nouveautés printemps de Too Faced dont le déjà célèbre Little Black Book of Bronzers. Peu de temps après, il était déjà en rupture. Sur le site US d’Urban Decay, c’est une autre merveille qui est out of stock, le coffret Naked Vault !

 

blog beauté objet collection édition limitée naked vault urban decay little black book of bronzers too faced avis swatch

 

Pour toutes celles qui ne sont pas addict aux nouveautés make-up, le petit livre de bronzers de Too Faced est une édition limitée regroupant huit des bronzers de la marque. Il s’agit de la seconde édition de ce livre, ce dernier étant déjà sorti en full size. Cette fois, Too Faced nous propose la version bébé bronzers et fait une fois de plus défaillir le cœur des aficionadas des beaux objets. La Naked Vault, quant à elle, est un magnifique coffret regroupant les désormais cultes produits Naked : les trois palettes de fard à paupières, trois Naked Flushed en teintes Naked, Native et Streak, trois Naked Ultra Nourishing Lipgloss en coloris Nooner, Rule34 et Streak et les trois crayons Naked double-embout. Autant dire qu’il suffit de regarder ces objets pour en avoir envie.

 

Les marques, et particulièrement celles de cosmétiques sont passées maitresses dans l’art de susciter le désir chez les consommateurs et en particulier, chez nous, les femmes. Les articles de maquillage sont, la plupart du temps, de beaux objets mais parfois, certains deviennent de véritables objets de fantasmes. Mais finalement, qu’est ce qui suscite un tel désir chez nous ? Tout simplement, la beauté. Si à cela s’ajoute la rareté provoquée par une édition limitée, un simple lot de bronzers devient l’objet à avoir, à collectionner. Le désir de posséder en souvent plus puissant que notre bienveillante rationalité qui nous crie dans les oreilles que huit bronzers, aussi jolis soient-ils, ça fait peut-être trop pour toute une vie…

 

J’arrive à rationaliser mes achats make-up, pas encore mes achats chaussures, mais ça, je pense que je suis un cas désespéré. Que ce soit en matière de chaussures, de maquillages, de bijoux, nous avons toutes nos péchés mignons où l’utilité de l’objet est totalement dévorée par l’envie de le collectionner. Je vous avouerais que j’ai une collection d’escarpins de folie et que parmi eux, certains sont tellement délirants que je peux à peine marcher avec. Je vais au restaurant en voiture et, traverser le parking à pied est le dernier des supplices (mais je me force à être naturelle et à sourire) et en rentrant le soir, je connais presque l’extase, juste en les retirant. Mais je les aime d’amour ! Je n’entretiens pas encore ce type de relation avec le make-up car ces beaux objets sont voués soit à être inutiles, soit à disparaitre, et du coup, pour moi, cela perd de son sens.

 

Je pense particulièrement à certains blush ou highlighter que je me refuse d’acheter alors que je peux rester des heures à les regarder sur internet car, une fois entre les mains, je pense qu’alors, soit je continuerais à les admirer, et le petit blush Chanel serait alors propulsé au rang d’œuvre d’art digne de figurer à Beaubourg, soit je les utiliserais et je détruirais alors ce pour quoi je les ai tant aimés, leur beauté. Ils redeviendraient alors de simples produits de maquillage. On se croirait dans la conte de Cendrillon ! Ces produits coûtent en général relativement chers ce qui me semble d’autant plus incohérent dans ma manière de consommer où je préfère dépenser cinquante euros dans une paire d’escarpins qui seront toujours là dans dix ans que dans des produits de maquillage, par essence, éphémères.

 

Alors, ce petit article qui va virer à la psychanalyse si je continue se veut un hommage à tous ces magnifiques objets que je n’ai jamais achetés mais auquel je pense encore parfois et comme toute œuvre d’art, je vous propose une rétrospective afin de les admirer une fois de plus.

 

Too Faced

 

blog beauté objet collection édition limitée too faced enchantered glamourland glamour revolution la belle carousel in your dreams sweet dreams palette avis swatch

 

Urban Decay

 

blog beauté objet collection édition limitée urban decay alice in wonderland book of shadows volume 1 2 3 4 avis swatch palette
 

Guerlain

 

blog beauté objet collection édition limitée guerlain terra ora terra nerolia parure de nuit poudre de soie météorites cruel gardenia jeu d'ombrelles avis swatch

 

Chanel

 

blog beauté objet collection édition limitée chanel mouche de beauté camélia de plumes routes des indes jardin de chanel lumière d'été lumières byzantines lumière sculptée fleurs célestes avis swatch

 

Rien que de revoir certaines de ces palettes, beaucoup de souvenirs remontent et cela reste un véritable plaisir pour les yeux. J’en regrette certaines, celles que j’aurais pu utiliser sans vraiment les détruire comme les palettes Too Faced ou Urban Decay. Par contre, tous les produits Chanel ou Guerlain se savourent, pour moi, uniquement avec les yeux. Il existe évidement plein d’autres merveilles comme les palettes de chez Dior ou l’Illuminator de Laura Mercier mais je vous ai livré ici celles qui font partie de mon histoire de beauty-addict !

18 Commentaires

  1. 1 mai 2015 / 00:19

    Tout le fait envie !!! Surtout les poudres Guerlain et Chanel !!! Elles sont tellement belles !!!

    • 1 mai 2015 / 00:41

      Coucou, oui des merveilles pour les yeux. Le dernier petit blush Camélia de Chanel était à la parfumerie, tout triste, il me regardait avec ses grands yeux mais je n'ai pas craqué. J'aurais eu trop de remords de plonger mon pinceau dedans. Des œuvres d'art ! Bonne soirée !

  2. 29 avril 2015 / 19:57

    C'est vrai que la tentation est grande quand on voit ces magnifiques produits. On a + envie de les acheter pour le design que pour le produit réellement … Too faced est roi dans le domaine "je fais des trop beau truc "

    Bisous

    • 29 avril 2015 / 21:06

      Too Faced c'est le démon incarné. Je suis totalement accro à leurs packagings tellement mignons. Et c'est vrai que j’achèterais plus pour la boite que le produit lui-même, même si leur produits sont très bien. Bonne soirée !

  3. 28 avril 2015 / 19:56

    La 1er palette Too Faced bronzer j'ai craqué elle est mienne enfin hihi ! mais toutes ces palettes sont magnifiques j'ai un gros faible pour ça ! j'en ai pas mal mais j'en veux toujours plus c'est grave 😀 J'aime beaucoup la marque Urban Decay pour les fards Too Faced pour les packagings ! comment veut tu résister quand tu es passionnée de maquillage ^^ Impossible 🙂 alala il est tentant ton article ^^ gros bisous <3 belle soirée 🙂

    • 28 avril 2015 / 21:18

      Bonsoir. C'était le but de l'article : la tentation ^^. Tu as déjà craqué pour le petit livre de Bronzer. Tu auras intérêt à nous faire une revue sur cette merveille. Bon, moi je reste super raisonnable et je ne craquerais pas. Peut-être sur une palette Too faced mais ça pourra attendre la France. Des bisous. Bonne soirée !

    • 28 avril 2015 / 22:11

      oui promis je ferai un article j'ai acheté aussi un ptit kit Too Faced que ta pu voir sur insta j'ai hâte 🙂 Gros Bisous <3

    • 29 avril 2015 / 14:07

      J'ai vu. Madame ne se refuse rien. Tu as bien raison et j'ai hâte aussi d'avoir ton opinion sur ces produits. Bisous !

  4. 28 avril 2015 / 19:14

    Super ton article! Suis tellement d'accord l'envie de collectionner est tellement forte parfois! Pour moi c'est les palettes j'en ai quelques unes… Je les utilise mais je sais que ça sera impossible de les user jusqu'au bout j'en ai des tas mais d'autres me font envie. Et ces nouveautés sont magnifiques rien que le packaging fait rêver…bisous bisous 😉

    • 28 avril 2015 / 19:29

      Ah ! Ah ! Craqueras, craqueras pas ! . C'est l’avantage et le désavantage des palettes. Tu sais qu'elles vont te durer très longtemps parfois au-delà du raisonnable. En déménageant, je me suis résolue à jeter des trucs d'il y a dix ans ! Et à contre-coeur en plus. Mais bon, malgré tout, ça se périme… Je me dis parfois que ma peau est une warrior vue tout ce que je lui impose lol ! Je vais continuer à t’embêter avec plein de jolis produits et on jouera à craqueras, craqueras pas ? Bisous ma belle !

  5. 28 avril 2015 / 18:49

    Le maquillage est splendide! Il te va trop bien 🙂

  6. 28 avril 2015 / 08:18

    j'ai toujours peur de changer de marque de peur d'être décue, j'aime me cantonner, pour mes basic sur guerlain, dior ou chanel. Pas très original je l'avoue mais valeur sure!!

    • 28 avril 2015 / 15:39

      Coucou, mais c'est bien normal ! Quand on est ravie d'un produit de makeup ou d'un soin, pourquoi en changer. En maquillage, c'est peut être plus facile car, hormis ces beaux objets qui coutent chers, on peut faire des essais avec des produits abordables et avoir des bonnes surprises. Mais les valeurs sures, il n' y a que ça de vrai. Bonne journée !

    • 28 avril 2015 / 15:37

      Coucou, oh oui ! les collections de Noël de Too Faced. Je crois que le produit que je préfère et la palette Sweet Dreams que j'avais tant admiré à Sephora (je voulais l'offrir en cadeau). Bonne journée !

    • 28 avril 2015 / 15:35

      Laquelle ? J'ai un faible pour la volume 4 avec les papillons. Je l'avais offerte à une amie et dans mes souvenirs, tu branchais ton téléphone et tu avais des tutoriels pour l'utiliser en vidéo. Trop top ! Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *