Pinterest

Quand le soleil ne brille pas et que Blanche-Neige bronze quand même : l’autobronzant Sublime Bronze de L’Oréal

Pendant tout ma vie, j’ai été une blonde à la peau claire, presque évanescente. Pendant toute ma vie, j’ai entendu que je devais prendre des couleurs. Pendant toute ma vie, j’ai aimé ma peau laiteuse et fui le soleil trop agressif.

 

Je n’ai jamais été grande fan du bronzage à outrance et j’ai encore du mal à comprendre comment certaines peuvent se brûler la peau avec toutes les conséquences à long terme que cela engendre pour arborer une peau halée toute l’année. Le hâle est, à mon sens, quelque chose de ravissant sur des peaux qui le sont naturellement et je ne suis pas une extrémiste du “no” bronzage. Ma meilleure amie qui a la peau mate est ravissante bronzée mais pour cela, elle n’a pas passé dix heures à faire la crêpe sous le soleil ou enfermée dans une cabine de bronzage. Alors quand je vois des Blanche-Neige envahir les cabines à UV dès le mois de mars, cela me désole profondément. D’autant qu’elles sont bien plus jolies avec leur peau claire qu’avec un teint carotte.

 

blog beauté avis sublime bronze l'oréal brume sèche autobronzante visage hale naturel test

 

Cela étant dit, il m’est déjà arrivé à moi aussi de tricher avec mon teint ivoire. Non pas réellement pour avoir l’air bronzée mais pour avoir meilleure mine. Mes amies les Blanche-Neige savent toutes que notre blancheur est souvent synonyme de finesse et de délicatesse de la peau ce qui fait que le moindre coup de fatigue nous donne un teint moribond. Et dans ces cas là, rien de tel qu’un peu d’autobronzant. Étant donné que pour moi, l’autobronzant ne sert qu’à illuminer et colorer très légèrement le teint, je n’en cherchais un que pour le visage et qui soit d’une légèreté incroyable.

 

aqua / water, dimethyl ether, dihydroxyacetone, glycerin, propylene glycol, phenoxyethanol, peg-60 hydrogenated castor oil, methylparaben, disodium edta, limonene, hexyl cinnamal, linalool, citronellol, citral, coumarin, parfum / fragrance (fil b39086/1)

 

Je n’ai jamais été une accroc aux autobronzants mais j’en ai essayé beaucoup et j’en recherchais un qui fasse naturel et ne me transforme pas en cagole orange, ce qui n’est pas évident quand on a la peau avec des sous-tons roses. Et puis, un jour, j’ai découvert la brume sèche autobronzante Sublime Bronze pour le visage de L’Oréal. Il s’agit d’un petit brumisateur qui se présente dans un joli packaging doré et qui joue son rôle à la perfection.

 

blog beauté avis sublime bronze l'oréal brume sèche autobronzante visage hale naturel test

 

La marque conseille de ne pas utiliser d’hydratant avant. Et bien, j’ai toujours fait tout le contraire pour une raison très simple, c’est le seul moyen d’obtenir une teinte parfaitement uniforme et naturelle ! Pour l’application, je me nettoie donc le visage avant d’appliquer une crème hydratante classique. Ensuite, après avoir attaché mes cheveux, je pulvérise en effectuant comme un tour de cadran autour de mon visage, les yeux fermés, en maintenant le pulvérisateur à la distance conseillée. Je fais de même, en un passage très rapide dans le cou et le décolleté pour éviter un trop grand décalage de couleur et pour que le hâle est l’air d’être un hâle naturel, apparu après une balade. Ensuite, je pars vaquer à mes occupations et je bronze

 

 

 

Ce produit est vraiment pratique. Il s’applique avec beaucoup de facilité et n’entraîne pas de taches comme beaucoup de ses frères. Avec mes deux mains gauches, je me suis souvent loupée avec ce type de produit et bien jamais, avec celui-ci. La marque promet un parfum de citrus masquant celui de l’auto-bronzant. Personnellement, je ne peux pas dire qu’il sente mauvais mais je ne peux pas dire qu’il sente bon non plus… Ce qui me plaît dans ce produit, c’est simplement ce léger hâle qu’il dépose sur les peaux diaphanes et ce , avec subtilité. A l’époque, j’en appliquais environ une fois par semaine, parfois deux exceptionnellement car si les applications sont trop rapprochées, les hâles se superposent et finissent par ne plus être naturels du tout. Pour les peaux très claires, je pense que c’est un bon compromis à condition de ne pas oublier sa crème hydratante avant !

 

blog beauté partage Pinterest
blog beauté avis sublime bronze l'oréal brume sèche autobronzante visage hale naturel test

6 Commentaires

  1. 19 juin 2015 / 06:28

    Personnellement je ne mets rien. Je dois dire que je fuis le soleil étant donné que je ne supporte pas du tout la chaleur, ce qui est relativement compliqué étant donné que j'habite la Côte d'Azur !!! Je me fais souvent chambrer à l'arrivée des beaux jours où je dévoile tous mes membres blancs, mais en attendant, je préfère me protéger de cette exposition qui peut être dangereuse, surtout avec ma peau pleine de grains de beauté !
    Je prends quelques couleurs au visage mais c'est trèèèèèèèès léger. Puis de toute façon avec mes allergies à quasiment tout, je ne peux absolument rien appliquer sous plein de me retrouver avec des lèvres de clown ! lol
    Bisous et bon vendredi 😉

    • 19 juin 2015 / 19:07

      Coucou, avec tes soucis d'allergie l'auto bronzant est typiquement le produit que tu dois fuir. Je n'imagine même pas toutes les cochonneries qu'il doit y avoir dedans mais ça doit faire peur. Apres, je reste convaincue qu'avoir un joli teint clair vaut mieux qu'une peau brûlée aux UVs et dieu sait à quel point ces derniers font des ravages. Et cela est d'autant plus vrai si tu as de nombreux grains de beauté. Tu as bien raison de faire attention. Bon weekend. Bisous.

  2. 19 juin 2015 / 04:44

    Moi aussi j'ai la peau très claire, et contrairement a toi je l'accepte difficilement. Je suis pâlotte, on pense souvent que je suis malade… Par contre j'ai pas l'habitude d'utiliser de l'auto bronzant, sûrement du a une mauvaise expérience qui m'avait fait viré a l'orange… Du coup j'ai toujours pensé que ce type de produit était réservé aux peaux déjà naturellement halées… Alors je vais peut être tentée l'expérience avec ce produit, histoire d'avoir bonne mine cet été !
    Bisous

    • 19 juin 2015 / 19:03

      Coucou, rassure-toi, on m'a souvent delandé si j'étais malade aussi. Le probleme vient du fait qu'on vit dans une société où le bronzage est un culte qui est signé de bonne santé, ce qui n'a aucun sens. Je me suis souvent ratée avec les auto bronzants, je garde un souvenir ému d'énormes traces oranges sur les genoux et je pense que ce produit pourrait te convenir. Mais surtout, n'oublie pas l'hydratation avant pour diffuser le bronzage. Très belle soirée.

  3. 19 juin 2015 / 04:40

    Bonjour.
    Les rares fois où j'ai utilisé de l'autobronzant, j'ai appliqué de la crème hydratante … après. Le faitde masser permet un rendu homogène, sans zébrure.
    Bonne journée!

    • 19 juin 2015 / 18:59

      Coucou, je suis sûre que ta technique est tout aussi excellente car rien ne vaut un hale diffus que des traces d'autobronzant. Le seul secret, la crème hydratante. Des bisous et une excellente soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

July In The Sky, le boudoir d'une parisienne exilée

Suite à votre inscription à la newsletter, vous recevrez un mail de confirmation. Tous les dimanches, vous trouverez dans votre boîte mail, les dernières revues beauté et photographie, des bons plans shopping et de nouveaux freebies et des conseils pour bien débuter un blog.

Le blog July In The Sky recueille vos données afin de traiter votre de demande. Les données requises sont nécessaires pour le suivi de votre demande. Conformément à la loi Informatique et libertés, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression de vos données. Vous pouvez également vous opposer, pour un motif légitime, à l’utilisation de vos données. Vous seul pouvez exercer ces droits sur vos propres données. Pour en savoir plus, merci de consultez la rubrique Gestion des données personnelles des mentions légales.